jeudi 8 décembre 2016

Prévention

Dans le cadre des programmes nous avons tout un volet de prévention des risques domestiques, d'hygiène de vie et de prévention routière à travailler avec les enfants. Pour cela j'utilise une série de dessins animés avec le label du ministère. Il s'agit de Célestin le petit fantôme et de son ami Lucas. Il s'agit de séries de petits dessins animés d'environ 5 mn chacun avec à la fin le conseil (la morale de l'histoire) : la chose à faire ou à ne surtout pas faire avec le risque encouru éventuel.

En période 1 nous avons parlé de l'hygiène de vie (lavage de dents, mains, alimentation, sommeil, problème des écrans, vaccination...etc)




En période 2 nous travaillons plus sur la prévention des risques liés aux loisirs (échauffements avant le sport, ski, natation, chutes...etc)



Petite précision

Cela fait plusieurs fois que j'entends des enfants dirent "on n'a pas travaillé aujourd'hui" (notamment cette semaine).

Or cela est faux... Ils ne se rendent pas compte qu'ils travaillent lorsqu'ils font la chorale, la prévention des risques domestiques et routiers (avec Célestin le petit fantôme), de la peinture, de la fabrication d'objets, des expériences ou lorsqu'on cherche des mots qui ont un son particulier ou quand on fait le jeu du pendu avec les lettres et les sons ou le sudoku ou la bataille navale, ou lorsqu'on leur fait utiliser des jeux de construction ou de réflexion spécifiques, etc...

Pour les enfants travailler revient à faire des fiches, faire quelque chose sur un support papier que la maîtresse va corriger. or nous faisons régulièrement des activités pour lesquelles il n'y a pas de traces tangibles. Donc ne vous étonnez pas de ce qu'ils peuvent dire à ce propos.

Sciences - Démarche scientifique sur la germination (Phase 2)

Une fois que les enfants ont donné leurs représentations à propos de la graine, nous avons cherché ce qu'il fallait pour que la graine pousse bien. Les enfants ont répertorié : le soleil, l'eau, le vent, la terre, la lumière, la pluie, l'air, le coton.

Après discussion sur les caractéristiques et les fonctions du vent, du soleil (combinaison de lumière et chaleur) et de la pluie, de la terre et du coton, une autre liste a été établie. les enfants sont tombés d'accord pour dire qu'il fallait de la lumière, de la chaleur, de l'air, de l'eau et un support. (Ca a été assez laborieux...)

Nous avons ensuite cherché comment nous pourrions faire pour savoir si chacun des éléments étaient indispensable ou pas. Les enfants ont immédiatement pensé à faire des plantations pour "voir". Quelques uns ont émis l'idée de supprimer certains éléments pour voir ce que ça faisait. Nous avons donc réalisés 8 expériences :

2 expériences "témoin" avec graines+terre+eau+lumière+chaleur+air et graines+coton+eau+lumière+chaleur+air


1 expérience pas de graine+coton+eau+lumière+chaleur+air

1 expérience graines+pas de support+eau+lumière+chaleur+air

1 expérience graines+coton+pas d'eau+lumière+chaleur+air

1 expérience graines+coton+eau+pas de lumière+chaleur+air (expérience placée dans le placard)

1 expérience graines+coton+eau+lumière+pas de chaleur+air (expérience placée dans le frigo avec lumière)

1 expérience graines+coton+eau+lumière+chaleur+pas d'air (expérience placée dans un sac à zip avec le moins d'air possible)

Les trois dernières (surtout la dernière!) ont donné un peu de fil à retordre car il a fallu trouvé des moyens pour éliminer le facteur que l'on voulait tester. Finalement nous avons réussi à trouver des solutions et les expériences sont en cours !
Il ne reste plus qu'à arroser les expériences qui doivent l'être et à observer !

Sciences - démarche scientifique à propos de la germination (phase 1)



Texte n°8 d'expression écrite collective de la semaine du 05/12/2016



A l’occasion de la tradition provençale de la plantation du blé, nous avons commencé à travailler sur la germination.

Afin de respecter les étapes de la démarche scientifique, nous avons d’abord noté les idées des uns et des autres à propos des graines. Le but est de faire émerger les conceptions des enfants afin de pouvoir par la suite « démolir » les idées fausses et aussi pour que les enfants se rendent compte qu’ils ne pensent pas tous de la même manière et susciter leur envie de connaître « la bonne version ».

A la question « que savez-vous sur les graines ? », les enfants ont répondu :

C’est quelque chose qui pousse (Axel). Les graines c’est les noyaux des fruits (Camille). Les graines ça se transforme en plantes (Hugo). Ça peut aussi faire des arbres (Lila). Aussi les plantes avec de la terre, ça se met dans un pot (Tess). Aussi ça peut se transformer en fleur (Louane). Les graines ça sert à faire pousser les plantes (Lilou A). En fait quand on trouve une graine dans un fruit et qu’on la plante après ça fait un arbre avec les mêmes fruits (Sasha). Les oiseaux ils mangent les graines (Lilou A). Il y a des graines que l’on peut manger nous (Hugo) comme els graines de maïs (Anthony) et les graines de popcorn (Maxim). On mange aussi les graines de tournesol (Camille). Les graines ça fait pousser des légumes (Lilou A). La paille elle a des graines (Nils). Quand on arrose une graine ça se transforme (Romain). Avec le soleil aussi (Hugo) ! D’abord ça se transforme en toute petite tige (Axel). Ça pousse aussi avec un oignon (Tess). La graine elle fait pousser les racines (Romain).

Aux questions « comment c’est une graine ? », « qu’est-ce qu’il y a dedans ? », ils ont répondu :

C’est ovale (Hugo). Non c’est rond (Roméo). C’est petit (Louane), tout riquiqui (Anthony). Dedans il y a un fruit (Romain). Dans les graines il y a de l’eau (Nolan). Il y a des fleurs dedans (Hugo) et aussi des vitamines (Nolan). Il y a de l’eau et de la terre dans une graine (Lilou A). Dedans la graine il y a la plante (Axel). Il y a des vers de terre (Anthony).

Phonologie - le son [i]



Texte n°7 d'expression écrite collective de la semaine du 28/11/2016



Cette semaine nous avons fait un bilan sur le son [i] et ses graphèmes.

Nous avons tout d’abord utilisé les prénoms de la classe pour chercher les prénoms où on entendait le son [i] puis nous avons élargi à d’autres mots. Les enfants ont trouvé un certain nombre de mots que nous avons écrits au tableau puis nous les avons découpés en syllabes pour chercher la ou les lettres qui donnaient le son [i]. Voici la liste des mots donnés par les enfants :

Anthony
Lila
Lilou
Maxim
Nils
Yanis
Mila
Angeline
Angélina
Giovanni
Ilona
Camille
Timéo
Brigitte
Marie-France
Sophie
Valérie
Véronique
Stéphanie
Magali
lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche
lumière
fermière
boulangerie
boucherie
bougie
lit
liste
tulipe
asticot
mixeur
cantine
activité
stylo
bijou
pipi
papi
mamie
brique
pays
bricoler
ile
tablier
marronnier
cahier
colorier
ciseaux
coccinelle
tigre
lion
souris
escalier
fille
fourmi
ami
lire
écrire
robinet
calendrier
crise
affiche
riz
gnocchi
béquille
pizza
papillon
surprise
ravioli
cookies
boutique
lentilles
télévision
ordinateur
dessin animé
frite


Nous avons donc trouvé que le son [i] s’écrivait avec les lettres i et y. Nous avons aussi vu que parfois on voyait le i mais on ne l’entendait pas comme dans Benjamin et Romain.

mercredi 7 décembre 2016

Arts plastiques - les indiens et indiennes

Après avoir regardé des photos anciennes d'indiens et d'indiennes, chaque enfant à choisi une silhouette (indien ou indienne). Ils ont ensuite la gouache et la peinture acrylique pour les grandes surfaces puis après séchage, ils ont utilisé des marqueurs gouache pour les détails du visage et les accessoires. Le fond a été fait par frottage à la craie cire sur l'écorce des arbres du patio puis au rouleau avec de l'encre. enfin les "tapis" ont été coloriés aux crayons de couleur.




En ce qui concerne les totems, nous avons regardé un grand nombre de photos pour déterminer les animaux souvent représentés et les couleurs utilisées par les indiens. Après avoir fait la liste des couleurs autorisées, les enfants ont colorié leur totem ainsi que les "ailes" et le tout a été collé sur un rouleau de sopalin. Il y avait deux consignes à respecter (en dehors du soin de coloriage bien sûr) : il fallait faire attention de n'utiliser que les couleurs autorisées et surtout de colorier symétriquement.